Guillaume Sieurac
loading...

La Thaïlande

14 janvier 2019

Il y a plusieurs Thaïlande. Tout d’abord, Bangkok, mégapole hyperactive et monstre urbain où l’on se perd avec plaisir. Puis le Sud, ses îles, ses plages et ses rocs jaillis de la mer, sa cuisine plus épicée, sa mentalité un peu différente et ses influences musulmanes. Enfin, le Nord, Thaïlande profonde, originelle avec ses anciens royaumes fondateurs, son rythme de vie détendu, ses temples bouddhiques, sa terre fertile, ses montagnes et ses forêts… Trois Thaïlande donc, physiquement et culturellement différentes.

Cependant, d’un bout à l’autre de la Thaïlande se retrouvent les qualités nationales : une forte identité, le Siam n’ayant jamais été colonisé et ayant développé des arts, une culture et même un alphabet propres ; un sens aigu des conventions sociales et de la politesse, beaucoup de pudeur aussi, de calme et de dignité ; une forte religiosité et une quasi-vénération pour la famille royale, élue de Dieu (critiquer ouvertement le roi est passible de prison !) ; enfin, pas mal d’humour, et un solide appétit – Thaïlandais épicuriens, toujours prêts à faire la fête, à bien manger et à bien boire.

Malheureusement, l’afflux touristique et le mercantilisme ont pu dénaturer par endroits l’amabilité des Thaïlandais, et avoir des conséquences néfastes : bandes côtières dégradées, transformation des sites privilégiés en ghettos à touristes, îles surpeuplées, etc.
Mais qu’à cela ne tienne, Muang Thai (étymologiquement, « le pays des hommes libres ») reste l’un des derniers pays au monde à réunir tant d’ingrédients de qualité pour réussir la recette des vacances idéales : bungalows en bois sur plages somnolentes, vastes rizières et collines couvertes de jungle, traditions vivaces, tribus ancestrales, cuisine raffinée et variée à des prix (encore) souvent dérisoires.

Recent posts
Bring art to color the world
Quisque at porta nisl. Duis pretium commodo libero, sit amet suscipit felis pellentesque sit amet.
Pink mood
Arcu non sodales neque sodales ut etiam sit amet nisl. Non enim praesent elementum facilisis leo vel.